Je n’ai que des miettes de toi

Lundi 3 heures du matin, page blanche. Les idées se succèdent sans suite logique seule ma pensée s’arrête à toi bout de miettes. Voilà tu es une miette dans mon océan de solitude. Toi qui me hante, me soutiens, me poursuis pas à pas depuis 4 ans.

Seule avec ma page je pense à toi, à tes mots d’encouragements si rares et oh combien réconfortants sitôt dits, écrits, avoués, bout de miettes. Voilà bout de miettes.

 

Souvenirs d’une année passée.

 

Jeudi 2 heures du matin, la radio m’accompagne dans cette nuit glaciale, j’écoute de la musique. Tu dors tranquillement fatigué de ta longue journée bout de miettes.

 

Je t’aime oh oui mon coeur mon pilier

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *